Vivre avec le diabète

Getting to grips with diabetes

Vivre avec le diabète n’est pas chose facile – en particulier dans les semaines qui suivent le diagnostic, car il y a beaucoup à apprendre dans cette période riche en émotions. La bonne nouvelle est que le diabète peut être maîtrisé. La clé du succès est une solide connaissance de la maladie, une gestion sérieuse et une bonne communication entre les membres de la famille.

La gestion d’un diabète de type 1 demande en effet une insulinothérapie à vie mais également des changements dans vos habitudes quotidiennes. Les soins aux diabétiques comprennent aussi bien des traitements médicaux qu’une éducation à la maladie. Nous souhaitons que les jeunes diabétiques et leurs parents sentent qu’ils peuvent assumer les responsabilités liées à leur propre traitement et prendre en charge leur vie. Vous pouvez contrôler votre diabète au lieu de laisser le diabète vous contrôler. Dès que votre diabète sera sous contrôle, certains aspects de votre vie le seront aussi.

Au cours des premiers jours, de nombreux jeunes (et leurs parents) peuvent ressentir un sentiment d'injustice, de déception et penser « pourquoi moi? » ou « pourquoi mon enfant? ». Si vous vous trouvez dans cette situation, vous accepterez peut-être difficilement le fait d’être diabétique. Vous aurez besoin de temps pour réfléchir à votre ressenti et vous adapter petit à petit à cette nouvelle situation étrange à laquelle vous et votre famille devez faire face. Au cours de cette phase, vous vous apercevrez sans doute que vos médecins et infirmières passent beaucoup de temps auprès de vous, vous écoutant et répondant simplement à vos questions. Ensuite, petit à petit, ils vous en diront plus sur votre diabète.

Vous serez confrontés à des choses nouvelles qui sont parfois difficiles à comprendre dans un premier temps, mais les différentes informations qui vous sont fournies deviendront progressivement plus claires. Vers la fin de la deuxième semaine, vous commencerez à comprendre comment l’insuline et la glycémie ont une influence l’une sur l’autre. Vous découvrirez que votre glycémie fluctue fréquemment et qu’une glycémie parfaite est chose très rare, même chez les diabétiques subissant un contrôle très strict.

Les parents peuvent avoir l’impression de s’éloigner l’un de l’autre si l’un des deux passe beaucoup plus de temps auprès de l’enfant. Il est essentiel que les deux parents participent autant que possible aux soins quotidiens de l’enfant auquel on vient d’annoncer qu’il est diabétique. Si cela est possible, prendre des congés permettra de passer suffisamment de temps auprès de l’enfant.

La plupart des gens s’aperçoivent que la gestion du diabète à la maison est plus facile que ce qu’ils avaient pensé. Pour gérer votre diabète (ou, dans le cas des parents, le diabète de votre jeune enfant) en toute confiance à la maison, vous devez savoir comment réagir si votre glycémie atteint un niveau trop bas.

Au cours des premières semaines, vous aurez à plusieurs reprises l’occasion de rencontrer un diététicien ainsi qu’une infirmière spécialisée dans le diabète qui vous aideront à répondre à de nombreuses questions pratiques. Le diabète est une maladie qui peut causer de nombreux désagréments, même dans les familles les plus « normales » et bien organisées.

Consulter un psychologue pour enfants afin de parler des difficultés qui se présentent à vous peut s’avérer très utile. Ainsi, si vous rencontrez par la suite des problèmes vous aurez déjà un contact vers lequel vous tourner pour trouver de l’aide.

N’oubliez pas que le diabète est une maladie difficile qui peut cependant être efficacement maîtrisée si elle est bien prise en charge. N’ayez pas peur de discuter de cette maladie au sein de la famille et d'intégrer sa prise en charge dans vos vies quotidiennes.

 Les informations relatives au diabète et aux mesures de prévention et de traitement de cette maladie qui sont contenues sur ce site Internet s’appuient sur le livre très utile du Docteur Ragnar Hanas “Type 1 Diabetes in children, adolescents and young adults” (Le diabète de Type 1 chez les enfants, les adolescents et les jeunes adultes)